[Skip to Content]

« Sans le glyphosate, notre jardin serait complètement envahi par les mauvaises herbes »

Comme beaucoup de personnes qui travaillent à plein temps, Malcolm veut se débarrasser des mauvaises herbes le plus simplement et le plus efficacement possible, pour avoir le temps de se détendre et de profiter de son jardin.

 

« Je m’appelle Malcolm, j’ai 37 ans, et je vis et travaille à Bristol. J’ai grandi dans un HLM dans un petit village très bétonné du pays de Galles. Le seul endroit que nous avions pour jouer était un petit jardin, ou plutôt une cour en ciment. Mais, avec mon chien, c’était tout ce dont j’avais besoin.

Quand je rentrais de l’école, je débordais toujours d’énergie. N’ayant nulle part d’autre où aller, je jouais dans notre jardin. Il n’avait rien de grandiose, mais c’était le nôtre. Cet endroit avait l’avantage d’être sûr et fermé.

Un coin tranquille

J’ai besoin de ce moment de solitude. J’ai vraiment besoin d’un peu de verdure pour oublier cette jungle de béton. Me rapprocher de la campagne est absolument vital pour moi. Mon jardin me permet d’évacuer tout mon stress. Je peux revenir chez moi de mauvaise humeur après une journée de travail, et le jardin me permet de me détendre pour profiter de ma soirée.

 

 

Ma femme, Robyn, dirait probablement qu’elle fait la majorité du jardinage, et loin de moi l’idée de la traiter de menteuse, mais elle déforme peut-être un peu la vérité. Il m’arrive souvent de remarquer qu’une chose doit être faite, alors je la fais à moitié, puis je vois autre chose à faire, et je la fais à moitié, et ainsi de suite. Tout notre jardin est plein de choses faites à moitié. Mais c’est souvent moi qui commence le travail, puis ma femme s’impatiente et le finit pour moi.

Notre jardin n’est pas très grand, mais sa taille est suffisante pour recevoir des amis. Nous possédons une petite parcelle de terre où nous avons essayé de faire pousser des fruits et légumes, en vain. Du coup, nous avons planté quelques fleurs, et nous avons aussi un petit coin de pelouse et un patio.

Nous n’avons pas vraiment le temps de désherber à la main, car nous travaillons tous les deux à plein temps. Donc, sans le glyphosate, notre jardin serait complètement envahi par les mauvaises herbes. C’est un gain de temps considérable, et sans ça, nous n’apprécierions pas autant notre jardin. C’est un excellent outil qui nous permet de profiter pleinement de notre espace extérieur.

 

Recevoir ses amis les week-ends

Pendant la semaine, je profite du jardin pour me détendre ou l’entretenir s’il le faut, mais le week-end, je fais parfois un barbecue avec mes amis, ou bien je m’installe simplement dehors pour déguster une bière tranquillement. Évidemment, la météo anglaise n’est pas toujours favorable, mais l’été, je suis tout le temps dans le jardin.

« Nous n’avons pas vraiment le temps de désherber à la main, car nous travaillons tous deux à plein temps. Donc, sans le glyphosate, notre jardin serait complètement envahi par les mauvaises herbes. »

Malcolm, Bristol, GB

Ma femme travaille à domicile, donc elle profite du jardin pour se détendre de temps en temps pendant la journée, comme moi après le travail. Ma femme a sa propre entreprise de vêtements pour personnes actives, qui s’appelle Burnt Soul, et je pense que sa touche créative se remarque dans tout le jardin. Comme elle gère son entreprise elle-même, Robyn est souvent très occupée. Mais cela ne l’empêche pas de prendre quelques minutes d’air frais chaque fois qu’elle le peut.

 

Un groupe d’amis très soudé

Pour moi, le jardin est avant tout un lieu de détente. Mais ma femme est plus attentive à son aspect convivial. J’apprécie la paix et la tranquillité, surtout après 10 heures de travail.

Notre jardin est suffisamment grand pour huit personnes, et nous avons un petit groupe d’amis très soudés qui vivent tous à deux pas d’ici. Il y a quatre autres couples, donc on s’invite les uns les autres à tour de rôle.

Avoir un jardin est vraiment important pour moi, car j’ai besoin d’un espace en plein air. Je suis à l’intérieur toute la journée, entouré par d’autres personnes. Toute la journée, ma tête est assaillie par les informations et les données, alors quand je rentre chez moi, j’ai besoin de laisser mon cerveau respirer. Être capable de faire cela dans un endroit bien entretenu fait toute la différence. »

Utilisez avec précaution les désherbants. Lisez toujours l’étiquette.



Sitemap